Un message d’espoir dans l’avenir du cheval arabe de pur-sang

By Jean-Claude Rajot

Posted on December 4th, 2008 in General

Cher ami,

Un grand merci pour vos très édifiantes communications. Oui,le cheval arabe asil a toujours été très rare et extraordinairement précieux . Il a toujours été majoritairement aux mains des bédouins car c’est chez eux qu’il est apparu et chez eux qu’il se maintient dans sa pureté originelle. Le pur-sang arabe est ARABE et ses éleveurs sont les bédouins. Vérité première .

 Avant de poursuivre, j’ai cru percevoir dans vos propos une certaine nostalgie voire une certaine inquiétude quant à l’avenir de la race. Si cela était le cas , et bien que je ne puisse me targuer d’une expérience  semblable aux vôtres, il est de mon devoir de vous soutenir et de vous donner confiance.

Sachez qu’aux pires moments pour ce cheval, R. Mauvy , tout en dénonçant amèrement les dérives constatées, n’a jamais douté que la race perdurerait dans toute sa noblesse et toutes ses qualités.

A une certaine époque (au milieu des années 70), l’hypocrisie des « marchands » était telle qu’ils annonçaient, à grand renfort d’articles dans les revues spécialisées, sa disparition effective dans son berceau d’origine et présentaient bien évidement l’occident, et eux-mêmes en particulier, comme ses nouveaux détenteurs.

Là encore, seuls les Mauvy, plus timidement les Deleau, s’opposaient à l’opinion générale : “Mensonge ! criaient-ils, tant qu’existeront les bédouins, le pur-sang arabe ne disparaîtra pas !”, cependant, même les plus scrupuleux doutaient.

Parallèlement à cela, l’Administration des Haras refusait d’approuver les rares étalons incontestablement purs (tel Ashwan, le frère d’Hamada). A l’heure actuelle , la WAHO nous est d’un grand secours en laissant le champs libre aux éleveurs . C’est à eux de faire le travail de recherche afin de s’assurer de la pureté de leurs souches.

Par vos connaissances , votre dévouement , votre activité constante et les relations que vous établissez entre-nous , vous y contribuez de la plus belle et de la plus généreuse façon .

Encore un grand merci,

One Response to “Un message d’espoir dans l’avenir du cheval arabe de pur-sang”

  1. The sire of Jean-Claude’s bay stallion in this picture in an asil Kuhaylan al-Krush bred by the tribe of Shammar in Syria in 1987, and later imported to France. He will be featured in the last entry of the “Strain of the Week” series dedicated to the Kuhaylan al-Krush strain.

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>